Comment acheter une rantabilité locative ?

Pour qu'un investissement immobilier se concrétise en une source fiable de revenus, le rendement locatif est un baromètre incontournable. Vous envisagez d'acheter un bien pour le louer ? Vous vous demandez quel taux de rendement locatif atteindre pour assurer la rentabilité de votre placement ? Florent Vaudelin, co-fondateur et CEO de Trackstone, vous oriente dans cette quête de la rentabilité locative. Allons au cœur de l'investissement locatif et comprenons ensemble comment acheter une rentabilité qui vaut le coup. Suivez le guide pour une lecture de 12 minutes qui pourrait bien éclairer votre parcours d'investisseur.

Rappel : calculer son rendement locatif

La rentabilité brute est votre première escale pour évaluer la performance d'un bien immobilier. Elle donne un aperçu initial du potentiel de l'investissement. Pour calculer le rendement locatif brut, prenez le loyer annuel que vous espérez tirer de la propriété et divisez-le par le prix d'achat. Multipliez ensuite par 100 pour obtenir un pourcentage. Ce résultat vous permet de comparer rapidement différents biens. Cependant, gardez à l'esprit que ce chiffre n'inclut pas les dépenses liées à la propriété.

A lire aussi : Quel est l’intérêt pour une entreprise de recourir à un générateur d’images ?

Pour une image plus précise, on considère la rentabilité nette, qui soustrait les frais et charges divers de vos revenus locatifs. Pour l'obtenir, déduisez les charges locatives, les frais de copropriété et autres dépenses du loyer annuel avant de le rapporter au prix d'achat. Cette donnée, souvent mise en avant par des plateformes comme Trackstone, reflète mieux la réalité du revenu que vous percevrez.

Enfin, pour affiner votre calcul, la rentabilité nette-nette prend en compte la fiscalité. Chaque situation fiscale étant unique, le résultat sera personnalisé. Ici, on soustrait également les impôts pour obtenir le rendement après taxe. C'est ce chiffre qui vous donnera la meilleure idée de ce que l'investissement immobilier ajoutera réellement à votre portefeuille.

Lire également : Quel est le salaire moyen d'un entrepreneur ?

Si vous désirez en apprendre davantage sur la rentabilité locative et comment maximiser votre investissement, n'hésitez pas à aller sur ce site.

Quel taux de rendement locatif viser ?

Le rendement change significativement selon la localisation. Un studio à Paris ne proposera pas le même taux de retour qu'un appartement au Mans. Analysez les différents quartiers car les variations peuvent être significatives même au sein d'une même ville. Une offre locative basse par rapport à une forte demande peut booster le rendement, tandis qu'un surplus d'offres peut le diminuer. Attention cependant aux vacances locatives, plus courantes dans les petites villes.

Les petits espaces comme les studios, T1 ou T2 offrent généralement un meilleur rendement. Leur rentabilité peut varier entre 5% et 10%. Il faut cependant prendre en compte la rotation des locataires, surtout si le bien vise une clientèle étudiante, et les travaux de remise en état qui peuvent suivre chaque départ.

Les travaux au coût raisonnable peuvent accroître le rendement. Un appartement rénové peut offrir un meilleur retour que dans son état initial. Il est cependant crucial de ne pas s'engager dans des travaux qui n'augmenteraient pas significativement le loyer.

Un bien neuf présente souvent un rendement inférieur à celui d'un bien ancien, mais peut impliquer moins de travaux à moyen terme.

Les normes énergétiques influencent aussi la rentabilité. Bien que des travaux pour améliorer l'efficacité énergétique puissent être un investissement initial conséquent, ils peuvent mener à des économies à long terme.

Copyright 2023. Tous Droits Réservés